George Orwell (1903-1950)

Si Eric Blair est né en Inde, il passe toute son enfance et sa jeunesse en Angleterre. Fils de la petite bourgeoisie, il parvient à entrer, grâce à une bourse, au collège d’Eton, la plus prestigieuse des publics schools anglaises. Il a même comme professeur Aldous Huxley. Il s’engage dans la police anglaise en Birmanie, cinq années d’ennui au son des clairons.

Il retourne à Londres et commence une carrière de journaliste puis de romancier. Il devient George Orwell en 1933. Marqué par les méfaits du colonialisme et l’horreur de la condition ouvrière, il devient une plume au service de la cause socialiste. Il rejoint l’Espagne fin 1936 et combat les forces franquistes; blessé il retourne à Londres et écrit Hommage à la Catalogne.

Patriote actif pendant la Seconde Guerre mondiale, il ne renonce pas à ses convictions socialistes.

Il achève l’écriture de La ferme des animaux, une violente attaque contre l’URSS de Staline début 1944, mais le livre ne paraît que l’année suivante et devient un bestseller, mieux un longseller. Il commence l’écriture de 1984, son plus grand succès, au cours de l’année 1945, sur l’île de Jura en Écosse où il manifeste son inquiétude après cinquante ans d’érosion du sol et de gaspillage des ressources énergétiques de la planète. Prophétique une fois de plus!

Il meurt de la tuberculose le 21 janvier 1950. Sur sa tombe, ces quelques mots:

Eric Arthur Blair
né le 25 juin 1903,
mort le 21 janvier 1950

Aller au contenu principal